FIAT LUX ROLISTICUM !!

JDR
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2029 - 2036 : Géopolitique shuffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil

avatar

Nombre de messages : 1428
Localisation : Londra, Grandbretan
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: 2029 - 2036 : Géopolitique shuffle    12/2/2012, 17:46

De nombreux gouvernements avaient été déstabilisés par le Crash et leur rétablissement au cours de la décennie suivante s’effectua avec des degrés divers de complexité et de violence. Parmi les régions les plus gravement affectées se trouvaient l’Amérique, la Russie et l’Europe.

AMÉRIQUE DU NORD


Déjà divisée par le Traité de Denver, l’Amérique du Nord n’avait pourtant pas fini de se balkaniser.

Les UCAS
Le 15 octobre 2030, ce qui restait des États-Unis et du Canada décida de fusionner en un seul pays : les États-Unis canadiens et américains (United Canadian and American States, ou UCAS). Les deux pays étaient suffisamment secoués sur le plan économique pour que l’idée semble évidente. On pouvait au moins se congratuler mutuellement pendant qu’on coupait le traditionnel ruban rouge en plein ballet diplomatique.


LA CALIFORNIE
La Californie, une des rares opposantes à cette mesure, était le seul endroit qui tint meeting après meeting à ce sujet, allant même jusqu’à proposer un référendum pour faire sécession des UCAS. Plusieurs, même. Il advint que le nouveau gouvernement des UCAS commençait à en avoir plus qu’assez de cette histoire, qu’il ne voulait plus entendre parler
de ces tarés de Californiens, et il exclut l’état en 2036, sans autre forme de procès.


LES CAS
La fièvre sécessionniste californienne trouva un écho dans le sud, particulièrement chez ceux qui, même après toutes ces années, ne s’étaient pas encore remis de la Guerre de Sécession. En 2033, alors que la création des UCAS n’était pas encore terminée, des législateurs des États du sud quittèrent une séance parlementaire en signe de protestation. Ils
se rencontrèrent par la suite pour discuter entre eux de sécession, une idée qui rencontra un refus retentissant. Ils gardèrent néanmoins l’idée sous le coude, parce que c’est finalement ce qui se produisit quand ils se séparèrent du reste de l’Union en signe de protestation face à ce qu’ils considéraient comme un traitement préférentiel accordé aux métropoles
du nord. Le Texas, l’Oklahoma, le Missouri, l’Arkansas, la Louisiane, le Tennessee, le Mississippi, l’Alabama, la Géorgie, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie firent sécession des UCAS et formèrent les États américains confédérés (Confederated American States, ou CAS). Bien que la Floride ait pris part aux négociations initiales, l’État décida plutôt de rejoindre la Ligue des Caraïbes récemment constituée.



Dernière édition par Phil le 12/2/2012, 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Nombre de messages : 1428
Localisation : Londra, Grandbretan
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 2029 - 2036 : Géopolitique shuffle    12/2/2012, 18:54

LES EURO-GUERRES


La Russie traversa une période de troubles à partir de 2030. Des forces éveillées se dressèrent dans les étendues sauvages de la Sibérie et en prirent le contrôle, établissant leur emprise sur la Sibérie occidentale et plusieurs autres zones situées plus à l’ouest. Visiblement inspirées par la tournure que prenaient les événements, la Biélorussie et l’Ukraine tentèrent de faire sécession l’année suivante, tirant avantage des défaillances de la Russie en termes de communications et de surveillance suite au Crash.


La Russie avait alors désespérément besoin de nouvelles ressources, mais devait également conserver le contrôle sur celles dont elle disposait déjà, et elle intervint pour mater les Biélorusses et les Ukrainiens rebelles. Malheureusement, cela entraîna une guerre qui dura douze longues années.


L’INCIDENT DU NIGHTWRAITH

Il se produisit quelque chose le 23 janvier 2033 qui mit un terme à la période la plus noire des Euro-guerres. Cette nuit-là, la surveillance aérienne suédoise repéra plusieurs échos identifiés comme étant des chasseurs-bombardiers Nightwraith de British Aerospace traversant le ciel de l’Europe du Nord à toute vitesse. Avant que quiconque ait pu réagir, ils détruisirent plusieurs centres de communication et de commandement clés des deux camps.
Dans le même temps, des tueurs non identifiés assassinaient une douzaine d’officiers supérieurs. Le lendemain, les belligérants annonçaient un cessez-le-feu. En dépit des circonstances, les Britanniques ne revendiquèrent pas la responsabilité de l’attaque. Par ailleurs, les gouvernements qui auraient été susceptibles de mener une telle opération
nièrent publiquement leur implication. Des théories, il y en a en veux-tu en voilà, mais sans preuves le mystère reste entier.


LE GRAND DJIHAD

Les combats de la première Euro-guerre n’étaient même pas encore terminés que l’Europe devait déjà faire face à une nouvelle menace. Un appel au Djihad contre «l’oppresseur occidental» rallia plusieurs nations islamiques sous la bannière de l’Alliance pour Allah. Les forces de l’Alliance attaquèrent ceux qu’elle accusait d’entretenir l’instabilité de la région, et d’avoir pillé son pétrole pendant la Course aux ressources. Les forces du Djihad n’osèrent pas affronter l’État d’Israël et ses
défenses nucléaires et magiques, et prirent pour cibles la Russie et l’Europe.


Après trois années de combats d’une rare violence, au cours desquelles les forces supérieures en nombre du Djihad faillirent envahir l’Europe et la Russie malgré leur avantage technologique, le vent tourna avec l’assassinat du leader de l’Alliance lors d’une visite à Istanbul. Les conflits internes qui suivirent permirent aux forces européennes de reprendre le dessus et de libérer les territoires occupés par les djihadistes. Les massacres, les rivalités ethniques et religieuses et les représailles sanglantes seraient, au cours des décennies suivantes, autant de plaies ouvertes en Europe de l’Est et en Asie centrale.

Revenir en haut Aller en bas
Phil

avatar

Nombre de messages : 1428
Localisation : Londra, Grandbretan
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: 2029 - 2036 : Géopolitique shuffle    12/2/2012, 20:04

LES NATIONS ÉVEILLÉES


Alors que de nombreuses nations s’effondraient, d’autres se formaient. La nation de Iakoutie, qui venait de se créer en Sibérie et qui avait contribué au déclenchement des Euro-guerres, n’en était qu’un avant-goût.

L’AMAZONIE
Les Éveillés purent marquer ce jour de 2034 d’une pierre blanche, lorsque trois grands dragons menèrent d’autres Éveillés et métahumains dans le bassin amazonien, où ils affrontèrent les forces brésiliennes dans un conflit court et brutal. Le Brésil céda la plus grande partie du bassin aux forces éveillées, qui nommèrent leur nouveau territoire « Amazonie ». Deux jours plus tard, l’Amazonie fit volte-face et s’empara de la plus grande partie du Brésil. Ils sont restés relativement calmes depuis, pour des sauveurs autoproclamés de l’environnement, mais il semblerait qu’il y ait eu quelques changements politiques ces dernières années.


LES NATIONS ELFIQUES

En 2029, un gros paquet d’elfes du territoire salish-shidhe décida de s’installer dans la région du Mont Rainier, où ils se proclamèrent tribu indépendante du nom de Sinsearach. La plupart des gens s’en moquait, car tout le monde n’en avait vraiment rien à foutre, à part quelques uns qui voyaient sans doute d’un bon oeil leurs terres débarrassées de la tribu elfique. À l’autre bout du monde, le jour de Noël 2034, un certain Seamus O’Kennedy annonçait fièrement la transformation de l’Irlande en Tír na nÓg, avec toute la bombance nationaliste dont il était capable.


Avides de suivre un exemple aussi merveilleux, les elfes sinsearach firent sécession des NAO en 2035 et annoncèrent la création de la Terre promise : Tír Tairngire. Les Salish-shidhe n’apprécièrent guère et exprimèrent leur déplaisir en envoyant des troupes d’invasion. Après que les forces de Tir Tairngire eurent renvoyé les Salishshidhe la queue entre les jambes, les dirigeants entreprirent de mettre sur pied une société quasi féodale. Ils créèrent un Conseil des princes, nommant Lugh Surehand Haut prince et acceptant parmi eux, mais avec réticence, le grand dragon Lofwyr (dont nous reparlerons plus loin dans ce dossier). Une fois satisfaits de leur organisation, ils bouclèrent presque totalement leurs frontières, fidèles à leur idéologie pro-elfique qui ne tolérait pas de sales métahumains comme nous sur leurs terres, et ils décidèrent que cela était bon.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2029 - 2036 : Géopolitique shuffle    

Revenir en haut Aller en bas
 
2029 - 2036 : Géopolitique shuffle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2036 - 2056 : Bugs et Companies (Epoque SR1- SR2)
» Géopolitique
» 2028 - 2029 : NBA
» [Guide] Tuto de Pokémon Shuffle !
» L'actualité pokémon shuffle (+ Mobile)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FIAT LUX ROLISTICUM !!  :: SHADOWRUN 4 :: HISTOIRE DU 6ème MONDE-
Sauter vers: