FIAT LUX ROLISTICUM !!

JDR
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Izim "Orion" Krayt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LeBorgne

avatar

Nombre de messages : 3247
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Izim "Orion" Krayt   24.06.09 13:16




Nom : Izim "Orion" Krayt
Age : 22 années standards
Sexe : masculin
Taille : 1m07
Race : Jawa
Planète Natale : Tatooine

Déplacement : 7/9

Points de personnage : 0

Points de Force : 2

Points du Côté Obscur : 0


Dés d'attributs : 20D/Dés de compétences : 7D

DEXTÉRITÉ (1D/4D) : 3D
BLASTER : 1D
ESQUIVE : 1D
SABRE-LASER : 1D

SAVOIR (1D/3D+1) : 2D

MÉCANIQUE (2D/4D+2) : 4D
ASTROGATION : 1D
ÉCRAN DE VAISSEAU : 1D
COMBINAISON ÉNERGÉTIQUE : 1D
PILOTAGE DE CARGOS : 1D

PERCEPTION (1D/3D) : 2D
DISCRÉTION :1D
MARCHANDAGE : 1D

VIGUEUR (1D/2D+2) : 2D

TECHNIQUE (2D/4D+2) : 4D
PREMIERS SOINS : 2D
MEDECINE :1D
PROG DROIDS : 1D
PROG/REP ORDINATEURS : 2D
SÉCURITÉ : 1D
REP ARMES DE VAISSEAUX : 1D
REP DROIDS : 2D
REP CARGOS : 2D

COMPÉTENCES DE LA FORCE :

CONTRÔLE : 2D
SENS : 1D
ALTÉRATION : 2D

SCORE DE COMBAT AU SABRE-LASER : 62%

STYLE DE COMBAT AU SABRE-LASER MAITRISE : Attaru

SABRE LASER D'IZIM l'Amala (du prénom de sa défunte petite sœur)

Le sabre laser d'Izim possède une garde de facture moderne en ambre translucide qui a la particularité d'être sensitive. Celle ci mesurant 28 cm. Son cristal est synthétique (+1D Dommage). Son assemblage est bon (+2 Dommage). Sa longueur de lame est de 1m20. Elle brille d'une lueur énergétique orangée. Celle ci peut augmenter du double voir du triple de sa dimension et sa luminosité peut être ajustée.

Dégâts totaux: 5D+2

POUVOIRS DE LA FORCE :

Contrôle :

Calculer
Transe cognitive
Contrôle astrogation instinctive

Sens :

astrogation instinctive
Sens exacerbé
Cyber sens
navigation instinctive
Déterminer direction
Pister chemin hyperspatial
Sentir la force

Altération :

Drainer l'énergie
renforcer objet
Télékinésie
lumière
absorber dissiper l'énergie


Contrôle et sens :

Maniement sabre laser
empathie machine

Contrôle et altération :

champ de force
manipulation électronique
modifier un esprit
recharger l'énergie
écran de force


Habilités spéciales :

-Aptitude technique : à la création du personnage uniquement chaque D investi dans des compétences de Réparation octroit au jawa 1D supplémentaire.
-Langue de Commerce : les jawas ont un sens inné du troc et du marchandage, ils pourront se faire comprendre par n'importe quelle créature intelligente pour mener des négociations pécuniaires.[b]


Dernière édition par LeBorgne le 13.07.09 10:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LeBorgne

avatar

Nombre de messages : 3247
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Izim "Orion" Krayt   24.06.09 13:25



Le Turttle

Engin : Star Cab d'Orlean Star Explorer
Type : Relique des débuts de l'exploration spatiale de la Vieille République
Age : Vieille République
Echelle : Chasseur stellaire
Longueur : 70 m
Compétence : pilotage de Cargo : Star Cab
Equipage : 1+3 droïds
Passagers : 11
Capacité de la soute : 100 tonnes métriques, 40 métres cube
Autonomie : 5 ans
Prix : plus disponible depuis des éons
Multiplicateur d'hyperpropulsion : x8
Hyperpropulseur de secours : x16
Navordinateur : droïd astromech (permet jusqu'à 3 "sauts")
Maniabilité : 1D
Vitesse spatiale : 8
Vitesse atmosphérique : 365, 1050 km/h
Coque : 5D
Ecrans : 1D

Senseurs :
Passif 10/1D
Détection 15/2D
Recherche 25/3D
Focalisation 3/3D+2

Armes :
4 Canons laser
Arc de tir : 2 canons à l'avant et 2 autres à l'arrière
Echelle : chasseur stellaire
Servant : 1 canonnier, généralement un droïd
Compétence : canons de vaisseau
Ordinateur de visée : 1D
Portées spatiales : 1-5/10/17
Portées atmosphériques : 100-400/1,5/2 km
Dommages : 4D

1 Lance-missiles à concussion
Arc de tir : avant
Echelle : chasseur stellaire
Servant : 1 cannonier, généralement un droïd
Compétence : canons de vaisseau
Ordinateur de visée : 1D
Portées spatiales : 1/3/7
Portées atmosphériques : 50-100/300/700 m
Dommages : 7D
Munitions : 3 (rechargement manuel via un membre d'équipage ou un droïd, cela prend 1D6 tours pour faire à nouveau feu après un lancement de missile)
Revenir en haut Aller en bas
LeBorgne

avatar

Nombre de messages : 3247
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Izim "Orion" Krayt   24.06.09 17:25

Les membres d'équipage du Turttle

R1K7

Les premières tentatives de création de droïde astromécano par Industrial Automaton aboutirent au modèle P2. Tout comme les modèles qui allaient suivre, ce prototype était doté d'une tête rotative, de plusieurs bras rétractables et de trois jambes à roulettes. Bien que grand et encombrant, de droïde s'avéra efficace pour la maintenance et la réparation de gros croiseurs. Malheureusement, Industrial Automaton fut impliqué dans un coûteux procès pour violation de brevet technologique et la série P2 dut être abandonnée.

La société élabora donc l'unité R1, en recyclant les carcasses noires des Drones Réacteurs Mark II afin de réduire les coûts de fabrication. La série R1 est équipée en standard d'un ordinateur Intellex III et fut le premier modèle d'astromécano capable de calculer des coordonnées pour un saut hyperspatial. Les unités R1 servent souvent de techniciens à bord des grands vaisseaux de guerre ou des gros transporteurs. Ils sont toutefois trop gros pour être embarqués dans des chasseurs stellaires.



L'astromecanien du Turttle, il ne s'exprime qu'en Calamari qu'Izim ne comprends pas mais heureusement que DRK 32 est là!!


DRK 32

Le DR-10 Chiba était un droïde de protocole de forme sphérique tout particulièrement apprécié par les diplomates et officiers impériaux qui se hasardaient à pénétrer dans un territoire hostile. Ces automates, parfois désignés par l’expression « Chiba Drio », étaient en effet très efficaces et parfaitement adaptés pour la traduction de nombreux langages ; souvent utilisés lors de négociations difficiles, ils étaient également capables de conseiller leurs propriétaires sur des sujets aussi essentiels que la juridiction en vigueur en ces temps de Guerre Civile Galactique.

Le DR-10 avait en outre été doté d’un petit blaster situé sous sa coque qu’il pouvait dégainer en quelques fractions de secondes pour régler des litiges inextricables en douceur. Une série de senseurs et des capacités renforcées pour la poursuite d’opposants en faisaient un droïde de sécurité assez attachant qui, outre sa fonction première, pouvait aussi assurer des fonctions de surveillance ou de reconnaissance.

Parmi l’attirail qui était à la disposition des DR-10, on pourrait citer leur comlink, une unité de répulseurs et un vocalisateur. Ils étaient gratifiés d’un processeur heuristique et d’une vision télescopique à 360 degrés adaptée aux rayons infrarouges. Leur aspect extérieur, assez peu soigné, se résumait à une sphère parsemée de cavités indispensables à leur fonctionnement et surplombée par une tête plate contenant les informations informatiques nécessaires à leur mise en marche.



Il est le second du Turttle, il m'accompagne tout le temps. Il me sert de traducteur, pense bête et contremaitre des Droïdes du Turttle. Il a un gros penchant à la condescendance....


WAK 57

Désormais les représentants d’une série épuisée mais qui connut un vif succès, les droïdes WA-7 de Go-Corp / Utilitech furent inventés à une époque où le courant esthétique dominant au sein des Mondes du Noyau était le Modernisme de Mondeo. Ce mouvement, qui toucha tous les domaines, de l’art à l’architecture en passant par la haute couture, prônait des lignes simples et découpées, aux formes arrondies et aux décorations fantaisistes. Cette mode s’essouffla après quelques décennies mais son influence demeura visible à travers les créations de cette époque, dont les WA-7.

Au niveau équipement, ces droïdes serveuses se déplaçaient sur une roue unique, caractéristique de l’instabilité du Modernisme de Mondeo, qui s’avéra des plus pratiques. Les moteurs du droïde pouvaient permettre de rapides pointes de vitesse pour circuler rapidement entre les tables et un pneu recouvrait la roue étroite pour l’empêcher d’écraser les divers appendices traînants des clients, qu’il s’agisse de queue, jambe ou tentacule.

La jambe unique des WA-7 renfermait également un système de gyros d’équilibre perfectionné pour maintenir sa posture droite en toutes circonstances, principalement au beau milieu d’une foule, ce qui constituait un véritable atout pour des droïdes serveurs censés ne pas renverser les plateaux de boissons. Ces gyros étaient suppléés par une paire de stabilisateurs à répulseurs situés de part et d’autre de la jambe.



Cette droïde est notre nettoyeuse, serveuse et cuisinière. Elle ne supporte aucune remarque sur l'état de saleté du Turttle et les remarques sur sa cuisine que l'on peut qualifier de spécial. De plus un petit défaut comportemental fait qu'elle drague tout bel homme passant entre ses pinces...


KITO

Le droïde d'interrogatoire impérial IT-O (aussi connu sous le nom de droïde de torture) a été développé par le Département Impérial de la Recherche Militaire pour le compte du Bureau de la Sécurité Impériale (BSI). Les premiers prototypes réalisés furent revus et améliorés par un organisme prônant un empire ultra-rigoriste nommé Comité pour la Préservation de l'Ordre Nouveau (COMPORN). Les droïdes IT-O devinrent ainsi une terrifiante et efficace machine d'interrogatoire dont l'Empire s'efforça (du moins au début) de cacher l'existence.

Les raisons de la création de ce droïde furent les problèmes rencontrés par les impériaux lors des interrogatoires ou séances de torture pratiqués sur des prisonniers divers tel que des rebelles, pirates ou autres hors-la-loi. En effet, il existait des droïdes d'interrogatoires sous la forme de droïdes médicaux reconvertis mais cela entrainait de nombreux problèmes ou dysfonctionnements : même si les techniciens impériaux s'efforçaient de reprogrammer ces droïdes en machine de torture la programmation dictée par le constructeur original était telle qu'elle rendait souvent impossible toute reconversion. Enfin, les interrogateurs humains représentaient un facteur de risques important parce qu'il étaient soumis à toutes sorte d'émotions (pitié, compassion, amitié et même amour) vis-à-vis de leur prisonnier. Ils pouvaient aussi accepter les pots-de-vin ou se révéler être des agents doubles.

L'aspect extérieur d'IT-O a été étudié pour inspirer la crainte et la peur au premier regard. C'est une sphère d'un noir brillant d'environ un mètre de diamètre, hérissée d'instruments de torture en tout genre. Son équipement complet est constitué des mécanismes suivants :
- appareils à électrochocs
- aiguille de perçage sonique
- tourelle de torture à projection chimique
- pince à déchiqueter les chairs
- gicleur d'acide
- injecteur de drogue
- rayon hypnotique
- photorécepteur d'analyse de la victime
- émetteur d'arc électrique
- dispositif de torture sonique
- récepteur audio

Des répulseurs autonomes lui permettent de se déplacer à une vingtaine de kilomètres à l'heure et il peut être équipé d'un blaster paralysant si besoin est.



Le médecin du Turttle, reprogrammé par mes soins et ayant perdu ses instruments de tortures. Ne peux pas s'empêcher de dire "J'espère que je ne vous fait pas mal" d'une voix joyeuse lorsqu'il soigne quelqu'un...


KV1, KV2 et KV3



Ces droïdes ne servent presque à rien sur le turttle...Boite a outils occasionnel, Ils se sont pris d'une passion pour la course, s'organisant des circuits dans toutes les parties du Turttle...Je les améliore de temps en temps pour qu'il aille plus vite, cela les amuse...


KDUM 9, 13, 44, 86 et 32



Les aides réparateurs, cannonniers et chargeurs de missile du Turttle. Tente de réaliser des acrobaties à cinq durant leurs temps libre ou des spectacles de Pom Pom girl. Ah oui, ils sont légèrement cleptomanes....

Bien entendu tous ces droïdes on une forte personnalité du à un non effacement de la mémoire. Ils sont tous dans un etat mitigé de part leur ancienneté, Izim faisant en sorte qu'ils tiennent le choc.
Revenir en haut Aller en bas
LeBorgne

avatar

Nombre de messages : 3247
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 23/05/2009

MessageSujet: Re: Izim "Orion" Krayt   28.06.09 0:28

Historique d’Izim « Orion » Krayt

Les années Tatooïne


Izim se souvient peu de ses années à Tatooine, vu qu’il a quitté cette planète lorsqu’il avait six ans. Il en a gardé un blaster à ions (pistolet jawa) qui appartenait à son père et une perle de dragon Krayt qui était à sa mère. De là provient son nom de famille, au vu de l’exploit d’un de ses illustres ancêtres. Une série d’évènements détruisit le clan d’Izim. La mort de la plupart des mâles du clan dont Usmal son père, attaqués par des impériaux (épisode 4). Suivi de l’attaque de notre village par des Tuskens ayant eu vent de la mauvaise situation de sa tribu, deux semaines après la destruction de notre char des sables. Pendant le pillage des huttes, Dilawa, la mère d’Izim le fit fuir dans le désert avec sa sœur Amala (3ans), lui confiant sa perle et l’arme de son père (pour Izim, sa mère est morte mais qui sait, peut être est elle encore en vie ?... a toi de voir…) Et Izim fuya, tirant puis portant sa petite soeur, pendant prés de deux jours à travers des dunes et des labyrinthes de canyons. Finalement, épuisé, il s'endormit, ayant trouvé une petite grotte a l’abri du soleil.

Alors qu’elle cherchait un coin ombragé pour déjeuner, c’est là qu’Orion Kyoko découvrit Izim à moitié mort de peur, de soif et d’épuisement tenant le cadavre de sa petite sœur. Il faut bien dire ce qui est, Kyoko n’était pas une femme douce, âgée de 55 ans, d’origine asiatique, légèrement ronde, portant sur son visage une vie d’aventurière, contrebandière, chasseuse de prime, à l’heure des faits, de résistante et même plus tard, d’archéologue républicaine ; Elle avait presque tout vu, fui ou affronté. Pourtant ce spectacle la toucha profondément.

Ainsi, elle prit Izim, et l’amena à Mos eyslei, pour lui prodiguer des soins,. Lorsqu’il se réveilla, il se trouvait à bord du Turttle, après un jour d’inconscience. Grâce à DRK 32, Izim et Kyoko purent communiquer. Elle décida de le remettre à un groupe de Jawas, qu’elle avait vu non loin de l’astroport. Ceux-ci prirent Izim, silencieusement et l’amena à leur enclave. Durant la nuit, alors que les Jawas croyaient qu’Izim dormait, ils parlèrent. Les débats étaient menés par une Shaman Jawa, commentant ce que Kyoko leur avaient appris. Izim les entendirent parler de lui comme d’un « enfant du malheur », que c’était un mauvais présage que sa sœur soit morte entre ses bras, se demandant ce qu’il fallait faire de lui, vu qu’il n’avait plus de clan. Immédiatement, Izim prit peur, il voulut retrouver ce drôle de visage qui avait une voix douce et qui l’avait soigné. Ainsi il s’enfuit, recherchant le Turttle. Discrètement, il put se faufiler à l’intérieur alors que des droids chargeaient des fournitures pour les rebelles.

Les années du Turttle

Deux jours après sont départ de Tatooine, Kyoko découvrit un vol dans ses provisions. Elle finit par prendre Izim, la main dans le sac. Elle ne pouvait pas faire demi tour, vu l’urgence de sa mission. Elle se dit qu’une fois celle-ci terminé, elle ramènerait son petit passager clandestin. Mais une mission en amena une autre encore plus urgente, plus éloigné de Tatooine encore. Un incident technique la fit rester six mois sur une planète ou pour payer ses réparations, elle du reprendre la chasse aux primes. Les mois devinrent des années et Izim était toujours là, brisant son habituel solitude. C’est avec beaucoup d’autorité qu’elle lui apprit l’hygiène, le galactique et à s’occuper de menus travaux dans le Turttle.
Izim et Kyoko devinrent très vite complice. Le Jawa adorait sa nouvelle vie, faite de droïdes, d’apprentissage de conduite de Cargo, de mécanique et d’électronique ou il s’avéra très doué, assidu et curieux. Kyoko s’aperçut rapidement des prédispositions qu’Izim avait vis-à-vis de la Force, voyant parfois un tournevis lévité, de la lumière dans un conduit sans lampe. Elle lui parla des chevaliers Jedi de l'ancienne république, l'encourageant à utiliser ses pouvoirs.

Et ainsi le temps passa, Kyoko, suite à la chute de l’empire, devint archéologue de la nouvelle république, spécialisé dans la recherche de lieux ou d’objets d’origine Jedi. Izim devint adolescent, remplissant de droïds le Turttle, pour faciliter la vie de Kyoko (cuisinière, réparateurs etc.). Lorsqu’Izim eu dix sept ans, Kyoko, après avoir découvert quelques reliques Jedi fut mise en contact avec Luke Skywalker, nouveau maître d’une académie. Celui ci fut déjà étonné de voir un Jawa mais encore plus de sentir la Force en lui. Ainsi, Kyoko tint réunion avec Luke. Il fut très troublé des circonstances de la disparition de son clan. Elle lui apprit qu’elle n’allait pas tarder à mourir, d’une maladie dans tout au plus une année (cancer ?). Et qu’elle pensait que Luke devait s’occuper d’Izim.
Ainsi, Luke s’arrangea pour que le Turttle deviennent un des cargos de livraison de l’Académie, pour qu’il puisse garder un œil sur Izim et être présent lorsque Kyoko décéderait. Peu de temps après ses dix huit ans, alors que le Turttle était sur la planète Ossus. Kyoko mourut dans sa cabine. Izim s'en doutait ayant vu Kyoko s'affaiblir, cela atténua le choc mais pas la peine. Luke vint rapidement, avec le testament de Kyoko. Celui ci faisant d’Izim son fils adoptif, lui léguant toutes ses possessions et en dernière volonté lui demandant de devenir l’apprenti de Luke.

Suivant les rites Jedi, Izim "Orion" Krayt et Luke Skywalker élevèrent un bûcher pour y déposait le corps d’Orion Kyoko. Ressentant la profonde compassion qui habitait Luke, Izim accepta celui-ci comme un membre de son clan et se fit la promesse de respecter les dernières volontés de sa mère adoptive.

Ainsi pendant quatre ans, Izim suivit l’enseignement de Luke, qui il faut le dire fut parfois haut en couleurs. Rompant parfois la monotonie de l’entraînement, une mission de ravitaillement lui était assigné, lui permettant de garder le Turttle en bon état.

Dans quelques jours, il est convoqué à une réunion dont il ignore la teneur…

Détails divers sur Izim

De sa jeunesse sur Tatooine, Izim a gardé quelques rudiments de sa langue natal, ainsi que la manière de s’habiller. Il n’est jamais retourné sur son monde d’origine, même si l’idée lui traverse parfois la tête. Même si elle est légèrement déformée par sa vie, la notion d’appartenance à un clan est très importante pour lui. De plus, il est très facilement impressionnable par tout ce qui est mystique et superstitions.

De sa vie sur le Turttle, il a retiré du courage pour lutter pour ceux qu’ils considèrent comme appartenant à son clan. Pourtant, il préfèrera fuir face au danger.

Izim est curieux et appliqué mais uniquement par ce qui l’intéresse. Sinon une grande autorité, il faut pour lui faire apprendre ce qui ne l’intéresse pas.

Izim a un amour et une fierté immodérés pour le Turttle et ses droïdes. Ce vaisseau étant pour lui sa maison.

Izim a gardé un certain sans gène Jawa, Insultes lorsqu’il s’agit de négocier un prix. Ne demande pas l’autorisation du propriétaire pour réparer quelque chose et lui demander salaire ensuite. A tendance a se montrer familier avec les gens qu’ils considèrent de son cercle. (Ceci n’étant pas un manque de respect)

Izim a tendance à exprimer ses sentiments à hauts cris ou longs sanglots. Et il a souvent du mal à les cacher. Il a tendance à se montrer irascible et expéditif vis-à-vis de ceux qui le prennent de haut. Il peut être très susceptible. De tout de façon, cela reste en général assez comique.

Izim considère la Force comme un outil. Il la voit de manière très « matérielle » et terre à terre presque de manière « scientifique ». Il ne l’a jamais utilisé en combat à mort ou ce genre de chose. Tout ce qu’il a pu entendre sur le coté obscur ou lumineux lui passant au dessus de la tête.

Izim n'a pas de religions a proprement dit mais il honore Kyoko et chérie le peu de souvenirs de sa famille natale, à travers des sortes de prières. Il pratique une sorte de cultes des ancêtres et de la famille que Kyoko lui a "inculqué".

Physique et habillement

Et bien Izim ressemble à l’illustration…Il porte deux petits blasters, un ionique celui de son père accroché à gauche de sa ceinture, un normal dans un holster. Le long de sa ceinture divers outils sont attachés et à l’extrémité droite pendouille son sabre laser. La perle de sa mère est toujours à son cou. Il a fait prendre a sa tenue Jedi des atours un peu plus Jawa (forme de la capuche) et elle est souvent tachée par des huiles ou solvants divers. Izim est quasiment tout le temps accompagné de DRK 32.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Izim "Orion" Krayt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Izim "Orion" Krayt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne
» [Validée]Karusi "Soul" Osaki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FIAT LUX ROLISTICUM !!  :: STAR WARS :: Izim "Orion" Krayt-
Sauter vers: